LLCER: Anglais, monde contemporain: programme, modalités d’examen

Principes et objectifs

– Explorer la langue anglaise et le monde anglophone contemporain de manière approfondie (faciliter le passage aisé de l’oral à l’écrit et de l’écrit à l’oral, d’un registre à l’autre, d’une langue à l’autre et approfondir et élargir les connaissances et les savoirs selon une perspective contemporaine).

– Développer les compétences communicationnelles (l’aisance dans la prise de parole (exposé, débat, négociation, médiation, échange informel) sera un objectif privilégié).

– Développer le goût de lire (articles de presse, discours, essais, dossiers journalistiques, rapports d’enquête, œuvres de fiction, etc.).

Programme de l’enseignement Anglais, monde contemporain:  thématiques, axes et objets d’étude

Thématique 1: «Faire société»

Axe d’étude 1: Unité et pluralité

Axe d’étude 2: Libertés publiques et libertés individuelles

Axe d’étude 3: Égalités et inégalités

Thématique 2: «Environnements en mutation»

Axe d’étude 1: Frontière et espace

Axe d’étude 2: De la protection de la nature à la transition écologique

Axe d’étude 3: Repenser la ville

Thématique 3: «Relation au monde»

Axe d’étude 1: Puissance et influence

Axe d’étude 2: Rivalités et interdépendances

Axe d’étude 3: Héritage commun et diversité

L’épreuve de la spécialité LLCER en terminale

L’épreuve se déroule en deux parties, l’une à l’écrit, l’autre à l’oral. Elle est coefficient 16.

Partie écrite : 3 heures 30

Objectifs
L’épreuve vise à évaluer la maîtrise par le candidat des attendus du programme de l’enseignement de spécialité langues, littératures et cultures étrangères et régionales pour le cycle terminal.

Structure

  • élaboration d’une synthèse  en anglais d’un dossier documentaire, guidée par trois ou quatre questions ou consignes, en environ 500 mots. Le dossier documentaire est composé de trois ou quatre documents, dont au moins un article de presse et un document iconographique, adossés à l’une des thématiques au programme de l’enseignement de spécialité du cycle terminal.  La synthèse peut être complétée par un écrit complémentaire de type argumentatif, l’ensemble n’excédant pas 500 mots.

  • traduction en français d’un passage d’un des textes du dossier ou le compte rendu en français des idées principales d’un des textes présents dans le dossier.

Matériel autorisé : l’usage du dictionnaire unilingue non encyclopédique est autorisé.
Niveau attendu : C1

Partie orale: 20 minutes (sans préparation)

Objectifs
L’épreuve vise à évaluer la maîtrise par le candidat des attendus du programme de l’enseignement de spécialité langues, littératures et cultures étrangères et régionales pour le cycle terminal.

Structure
L’épreuve consiste en un oral de 20 minutes qui s’appuie sur un dossier personnel présenté par le candidat et visé par son professeur de l’année de terminale.
Le candidat remet un exemplaire de son dossier à l’examinateur au début de sa prise de parole et en conserve un qu’il utilise selon ses besoins durant l’épreuve.
Si le candidat ne présente pas de dossier, l’examinateur lui remet trois documents de nature différente en lien avec une des thématiques du programme du cycle terminal. Le candidat commente ces documents.
Le dossier est composé de 4 à 6 documents textuels et /ou iconographiques (étudiés ou non en classe) dont le fil conducteur se rattache à une ou plusieurs thématiques du programme du cycle terminal. Il comprend :

  • au moins un article de presse;

  • au plus deux textes d’une autre nature ;

  • au plus deux œuvres d’art visuel (affiche, caricature, dessin, extrait de film, peinture, sculpture, etc.) ;

  • au plus deux documents iconographiques.

Sans temps de préparation, le candidat présente son dossier en anglais pendant 10 minutes au plus pour en justifier les choix et en exprimer la logique interne, puis interagit avec l’examinateur dans la langue cible pendant 10 minutes au plus.

Niveau attendu : C1 »

Extrait du BO n°6 du 31 juillet 2020.